Le 15ème et les Bourbons

Archives de Moulins sur les Ducs de Bourbon

 » En 1426, naissance de Jean II qui mourut le 1er avril 1488.
Jean II fut Duc de Bourbon de 1456 à 1488 ; le duché revient pour quelques semaines à son frère Charles II cardinal de Lyon qui le laisse ensuite à Pierre II
(la chapelle du cardinal de Bourbon est dans la cathédrale Saint Jean de Lyon).

Jean II s’est marié trois fois :
1°) le 11 mars 1447 avec Jeanne de France fille de Charles VII
2°) le 28 août 1484 avec Catherine d’Armagnac, fille du comte d’Armagnac
3°) en juin 1487 avec Jeanne de Bourbon, fille du comte de Vendôme.
Malgré ses 3 mariages, il ne laissa que 6 enfants naturels (4 garçons, 2filles) dont :
Mathieu baron de la Roche en Régnier (fils illégitime de Marguerite de Brunant)
et Charles vicomte de Lavedan (fils illégitime de Jeanne Louise d’ Albret).
Nota : la Roche en Régnier est située à côté de Retournac (Haute Loire).
Aujourd’hui, il ne reste qu’une tour qui surplombe la vallée du fleuve Loire.

En 1462, Jean II, duc de Bourbon acquiert le château de Bouthéon. Ceci permet certainement de résoudre le contentieux entre Tanguy de Joyeuse et Antoine de la Fayette, seigneur de Montboissier.

La famille du maréchal de la Fayette et la famille de Bourbon ont toujours eu de très bon rapport :
- en 1429, le maréchal de la Fayette est au côté de Charles, duc de Bourbon et père de Jean II
- en 1439, Charles de Bourbon donne Veauche à Gilbert de la Fayette
- en juillet 1444, le maréchal de la Fayette se porte caution pour le duc de Bourbon
- avant 1430, naquit au château de Bouthéon Jean de Bourbon, fils naturel de Jean duc de Bourbon et comte de Forez (le château appartenait alors à Gilbert de la Fayette).

Période 1462 à 1486 :

Il y a certainement la naissance de Mathieu de Bourbon (à ce jour, nous n’en avons pas trouvé la date exacte). En 1474, Jean II cède la jouissance de Bouthéon à Antoine de Lévis, seigneur de la Roche en Régnier. Toutefois, l’année suivante (1475), il reprend cette jouissance et donne en échange Sury le Comtal à Antoine de Lévis. En 1481, Marguerite de Brunant, (favorite de Jean II) vivait à Bouthéon avec son fils Mathieu de Bourbon dit le Grand Bâtard.

De nos jours sur la façade, on voit sculpté des pots de feux et autres machines d’artillerie, des ancres, des poupes de navire, des M(initiale de Mathieu) en bâtons noueux et en canons jetant des flammes : Mathieu remplissait la charge de grand amiral de Guyenne. »

Par lettres du 20 juillet 1486, Jean II donna à son fils naturel Mathieu de Bourbon la terre et la seigneurie de Bouthéon. Par lettres du mois d’octobre de la même année, Jean II fait donation de la seigneurie de la Roche en Régnier.
Rappel : Jean II meurt le 1er avril 1488.
Le 8 octobre 1486, le duc Jean II passe sa compagnie de cent lances sous les ordres de Mathieu de Bourbon dit le Grand Bâtard.

Mathieu de Bourbon : agrandissements considérables

Le 5 juin 1487, les troupes royales occupent Vannes en Bretagne.
Mathieu de Bourbon devait certainement se trouver parmi ces troupes royales.
Le 25 Juillet 1487, le grand bâtard se trouve près de Béthune pour une bataille appelée journée de Hinges ou des fromages. Hinges est une ville située à l’est de Béthune. Au côté des Maréchaux des Querdes et de Gié, il participe à la défaite du duc de Gueldres et du comte de Nassau.

Les Preux du Roi :
Mathieu de Bourbon fait partie de la garde rapprochée qui protègent le Roi : ces neuf chevaliers s’appellent les Preux du Roi (le roi est Charles VIII). En 1493, Mathieu suivit Charles VIII dans les campagnes d’Italie pour le recouvrement du royaume de Naples. En 1494, Charles VIII s’empare de Florence et libère Pise de l’influence des Médicis. Au retour, le 6 Juillet 1495, Mathieu de Bourbon combat à Fornoue en Italie (entre Bologne et Parme).
On retrouve également le maréchal de Gié et la présence du chevalier Bayard. Durant cette bataille, Mathieu de Bourbon est blessé et fait prisonnier.
Un Titre des Ducs de Bourbon nous rappelle tous les préparatifs autour de ces campagnes.

Mr le Docteur Francou nous a donné le sceau de Mathieu de Bourbon sur lequel on peut lire :
S. MATHIEU GRAND BATARD DE BOURBON SEIGNEUR DE BOUTHEON

Mathieu de Bourbon

Dans l’aile Nord du château de Bouthéon, l’empreinte des Bourbon est très visible avec les clés de voûte.

Bourbon le cerf ailé

Bourbon le K de Karolus

Mathieu meurt au Château de Chambéon le 19 mars 1504 (source Lamure).

Son corps est enterré dans la chapelle de Berry (dans la collégiale de Montbrison). Jean de Berry était capitaine châtelain de Montbrison et Lavieu, et avait la fonction de secrétaire du Duc de Bourbon.
En 1489, Mathieu avait eu quelques contestations avec Jean de Berry. Il le fit jeter par la fenêtre du château de Retournac. Pour se faire pardonner, Mathieu fit élever la chapelle de Berry et se fit enterrer aux côtés de Jean de Berry.
De nos jours, la chapelle de Berry existe toujours, elle s’appelle chapelle du Sacré Cœur, elle est à droite du chœur et elle fermée par une grille. Par contre, les gisants, trophées d’armes et de chevalerie déposés sur la tombe ont disparu lors du passage du baron des Adrets en 1562.

Sur la façade Nord, le M de Mathieu et le pot à feu symbole des Bourbons

Une réponse à Le 15ème et les Bourbons

  1. Bernard COLOMBIER dit :

    Bonjour,
    Avez vous des éléments sur l’origine de Marguerite de Brunant et une idée plus précise (même sans preuve formelle) sur la date de naissance de Matthieu de Bourbon ? serait il l’aîné de tous les enfants naturels de jean II? On trouve souvent dans les généalogies Marguerite née en 1445. Pourrait on penser que Mathieu fût né avant le mariage de son père avec Jeanne de France ?
    Merci de m’apporter les éléments dont vous auriez connaissance et qui pourraient surtout infirmer cette hypothèse.
    salutations distinguées
    B. COLOMBIER

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>